Photographie © Guillaume Kéchichian

Jean-Christophe SALAÜN

Parti vivre en Islande à l’âge de dix-neuf ans, Jean-Christophe Salaün fait des études d’islandais deuxième langue à l’université d’Islande avant d’y entreprendre un master de traductologie qu’il termine en 2012 avec un mémoire consacré à Svava Jakobsdóttir.

De retour en France après six ans passés à Reykjavík, il signe son premier contrat de traduction avec les Presses de la Cité pour le roman La Femme à 1000° de Hallgrímur Helgason, qui lui vaut en 2014 le prix Pierre-François-Caillé de la traduction, décerné chaque année par la Société française des traducteurs.

Il a traduit une vingtaine d’ouvrages pour diverses maisons d’édition, telles que Métailié, Zulma, Thierry Magnier, La Peuplade au Québec, etc. Il participe depuis 2015 à un projet de dictionnaire islandais-français en ligne, fruit d’une collaboration entre l’université d’Islande et la Sorbonne, et enseigne la traduction et la littérature islandaise à l’université de Caen.

Nouveauté

Halldóra THORODDSEN

DOUBLE VITRAGE







PRIX DE
LITTÉRATURE
DE L’UNION
EUROPÉENNE

Découvrir

« La seule chose qui ne se soucie guère de l’âge est l’amour, il colore l’existence tout entière, même si les couleurs changent au fil du temps. »

— Halldóra THORODDSEN

PRIX DE
LITTÉRATURE
DE L’UNION EUROPÉENNE
PRIX DE
LITTÉRATURE
DE L’UNION EUROPÉENNE

Dans la même collection

Fermer le menu
×
×

Panier