Darya Clarinard

Après une licence d’ukrainien spécialisée en communication et une licence de russe en littérature et culture, Darya s’est dirigée vers un master de Communication Interculturelle à la Sorbonne. Par la suite, elle a été engagée par le festival Les Étés de la Danse et a travaillé pour l’organisation du spectacle TUTU à Bobino, en tournée dans toute la France depuis 2014. Elle n’a cependant jamais délaissé la traduction qu’elle considère comme l’un des biais les plus importants de transmission de la culture. Après avoir fait ses preuves dans la traduction journalistique grâce aux éditos de Kateryna Babkina pour Le Monde au moment de l’Euro 2012 et à son stage au sein de Courrier International, elle collabore ensuite avec Tatiana Sirotchouk pour la traduction de deux poèmes du recueil Kobzar de Taras Chevtchenko. En 2016, elle participe également à la traduction commune du russe au français du livre Les Combattantes de Liouba Vinogradova pour Les Éditions Héloïse d’Ormesson. En janvier 2017, Darya publie son premier livre, Entre deux, aux éditions Les Éclairs.

  • KOBZAR <br><span>Taras Chevtchenko</span> Vue rapide
    • KOBZAR <br><span>Taras Chevtchenko</span> Vue rapide
    • ,
    • KOBZAR
      Taras Chevtchenko
    • 18,00
    • Traduit de l’ukrainien et annoté par Darya Clarinard, Justine Horetska, Enguerran Massis, Sophie Maillot et Tatiana Sirotchouk Taras Chevtchenko (1814-1861), considéré aujourd’hui comme le plus grand poète de langue ukrainienne, a laissé un héritage poétique important, à la fois complexe et étonnamment vivant : réuni sous le titre de Kobzar, il compte 248 poèmes et 1 500 pages environ. Mais…
Fermer le menu
×
×

Panier